Nous avons honoré les victimes de la famille Loeb qui habitaient au 28 rue Schwilgué à Strasbourg, le 1er mai 2019:

  • Yvonne Loeb, née Bloch, née en 1899, internée à Drancy et déportée en 1944 à Auschwitz où elle fut assassinée;
  • Louis Loeb, né en 1885, interné à Drancy et déporté en 1944 à Auschwitz où il fut assassiné le 4 mai 1944;
  • Jean-Paul Loeb, né en 1923, interné à Drancy et déporté en 1944 à Auschwitz où il fut assassiné;
  • Armand Loeb, né en 1925, interné à Drancy et déporté en 1944 à Auschwitz où il fut assassiné
  • Simone Loeb, née en 1927, internée à Drancy et déportée en 1944 à Auschwitz où elle subit des expérimentations médicales et fut assassinée le 13 octobre 1944.
Stolpersteine pour la famille Loeb
Yvonne, à Lyon

Née le 16 septembre 1899 à Ingwiller (Bas-Rhin), Yvonne Loeb était la fille de Jeanne Bloch née Levy et d’Achille Bloch. Elle était mariée avec Louis Loeb (industriel), qui était né le 22 mai 1885 à Benfeld (Bas-Rhin). Le couple qui vivait à Strasbourg, avait quatre enfants : Margot, Jean-Paul, Armand, Simone.

Louis Loeb, à Lyon

Au moment de leur arrestation, la famille était réfugiée à Lyon au 28 rue Malesherbes. Et sa mère Jeanne Bloch vivait avec eux. Seule sa fille aînée Margot absente du domicile (partie au ravitaillement) au moment de l’arrestation a échappé à la déportation.

Avant sa déportation, Louis fut torturé par Klaus Barbie. D’après  le témoignage de Anna Buchinger, elle-même rescapée d’Auschwitz, et épouse de Alexandre Buchinger pour qui une Stolperstein sera posée 9 rue des Mineurs à Strasbourg, Yvonne serait morte du typhus en 1945, dans les jours qui ont précédé ou suivi la libération du camp. 

Pascale Weill Lemler a prononcé à cette occasion ce discours; Nicole Kahn, petit-fille de Jeanne, a prononcé celui-ci., et Georges Weill, petit-fils de Jeanne, celui-là. Vous pouvez entendre un enregistrement de cette cérémonie (contrôle-cliquez ou cliquez avec la touche droite sur les liens pour sauvegarder le fichier, si votre navigateur ne peut pas lire le fichier m4a).

Les proches de la famille Loeb ont réalisé un film (17min) de l’histoire familiale, qui présente également la pose des Stolpersteine.