Ce 1er mai 2019 à partir de 15h, nous avons posé les premières Stolpersteine à Strasbourg. Nous avions retenu sept familles qui habitaient six immeubles différents, dans la Neustadt, le quartier de la gare et l’ellipse insulaire.

Le choix de ces premières familles s’est fait selon plusieurs critères, de manière à représenter les différentes parts de la communauté juive de Strasbourg victime de la Shoah, anciens Strasbourg et immigrés récents, membres anonymes et personnalités de la communauté, jeunes et vieux, de différentes professions.

Puisque ce furent les premières Stolpersteine posées à Strasbourg, une cérémonie toute particulière était prévue, à partir de 15h30 au 19 boulevard de Clemenceau, lors de la pose des Stolpersteine pour les familles Brunschwig et Marx; puis au Centre chorégraphique, où le maire de Strasbourg Roland Ries, une membre de la famille Brunschwig, et la présidente de l’association Fabienne Regard, ont pris la parole.

L’équipe audiovisuelle Des mots d’un jour de l’ORT a réalisé un film documentant l’ensemble des poses, ainsi que la visite de Gunter Demnig en Alsace les 30 avril et 1er mai (MP4, 900MB).

Suivez les liens des noms de famille pour obtenir plus d’informations sur la vie des victimes. Une revue de presse est disponible.