Site Loader
Contact
14 rue Sellénick Strasbourg

Vendredi 11 octobre, à l’invitation du président Robert Hermann, le projet Stolpersteine a été présenté aux 33 maires de l’Eurométropole au Salon carré du Centre administratif. A cette occasion, Anne Thomas, responsable internationale du projet Stolpersteine venue de Berlin, a présenté la genèse du projet de l’artiste Gunter Demnig ainsi que sa dimension européenne, Fabienne Regard, historienne et présidente de l’Association Stolpersteine 67 a développé le projet local et son extension aux communes de l’Eurométropole et au Bas-Rhin. Michel Benoilid, directeur de l’école ORT de Strasbourg, a abordé la dimension pédagogique du projet Stolpersteine, Richard Aboaf, plasticien et historien d’art, vice-président de Stolpersteine 67, a abordé le thème du Street art mémoriel et les Stolpersteine dans l’espace public. Les membres de l’association ont ensuite répondu aux questions des élus sur les conditions de poses, les démarches à suivre ainsi que le coût de ces pavés de la mémoire…

C’est le Memorbuch du Grand rabbin René Gutman qui a servi de base de travail aux prochaines poses qui s’échelonneront entre 2020 et 2030. Plus d’une centaine de pavés de la mémoire concernant au moins une dizaine de communes de l’Eurométropole, comme Wolfisheim, Lingolsheim, Bischheim, Fegersheim, Illkirch-Graffenstaden, Schiltigheim, Hoenheim, Kolbsheim, Oberschaeffolsheim… pourront être posés à la demande des familles et descendants des déportés et avec l’autorisation des maires de ces communes dans l’espace public pour commémorer leurs anciens résidents, victimes de la Shoah.

Ces poses de Stolpersteine s’étendent aussi dans le Bas-Rhin, les communes de Barr, Diemeringen, Bouxwiller, Ingwiller et le Sonnenhof de Bischwiller, verront leurs premiers pavés posés au lendemain de Pessah 5780. Après les recherches historiques effectuées cet été à Yad Vashem et aux Archives départementales 67 par les étudiants en Histoire de l’association, La Fondation de Berlin vient de nous communiquer son accord.

A l’occasion de cette réunion devant l’ensemble des maires de l’Eurométropole, des livrets sur l’historique des Stolpersteine réalisés par l’ORT Strasbourg ont été distribués aux 33 élus présents et l’exposition, qui est en itinérance depuis sa création en janvier 2019, proposée aux maires qui souhaitent la présenter dans les écoles ou les mairies de leurs communes.

Richard Aboaf,
Vice-président de l’association Stolpersteine 67

Post Author: stolpersteine67

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *